CFA

Affinez votre recherche parmis les CFA :


CFA

Les CFA (Centres de Formation des Apprentis) sont des établissements d’enseignement en alternance. Ils sont financés à la fois par l’Etat ou les régions et par les entreprises et ont un statut public ou privé.

Ils délivrent des diplômes à tous niveaux d’études dans des secteurs d’activité spécifiques, en adéquation avec le domaine dans lequel s’exerce l’apprenti. Celui-ci doit s’inscrire à un CFA proposant une filière en adéquation avec son projet professionnel, puisque les CFA proposent des formations très variées.

L’étudiant en alternance effectue traditionnellement une semaine au CFA pour deux semaines en entreprise, mais cela évolue en fonction des centres, des diplômes et métiers préparés.

Les trois parties, CFA/Entreprise/Apprenti ont des conditions à respecter.

Le CFA :

Les CFA préparent à de nombreux diplômes tels que les CAP, BEP, Bac Pro, BTS, Licence pro, Master Pro, etc…dans un souci d’adaptation aux expériences professionnelles des étudiants.

Le CFA se doit de définir et assurer les objectifs d’une formation générale, technologique et pratique, complétant l’expérience en entreprise. La formation générale apprend à l’étudiant la théorie dans son domaine d’activité, tandis que la formation pratique consiste en l’organisation d’ateliers professionnalisants.

Les enseignants sont sélectionnés selon plusieurs critères. Ils doivent justifier d’un niveau d’études au moins égal aux formations auxquelles ils préparent, justifier d’une expérience professionnelle minimale et avoir formé un apprenti au préalable.

Ils informent les maîtres d’apprentissage, au travers notamment du livret d’apprentissage, récapitulant l’ensemble des connaissances théoriques acquises par l’élève.

L’entreprise :

L’entreprise se charge d’assurer la formation professionnelle de l’étudiant. Elle lui apprend les fondamentaux du métier, notamment en désignant un maître d’apprentissage qui l’épaulera tout au long de sa formation. Il évalue l’acquisition des connaissances professionnelles de l’apprenti tout au long de son expérience, et est en lien permanent avec le CFA.

L’entreprise verse un salaire à l’étudiant, qui est défini en pourcentage du salaire minimum.

Elle doit lui permettre de suivre la formation théorique au CFA et l’inscrire à l’examen final.

Les apprentis :

Les apprentis acceptés en formation au CFA ont entre 16 et 25 ans (selon certaines conditions, ils peuvent être acceptés après cet âge butoir). Il faut être très motivé, puisqu’à la fois la formation professionnelle et la formation théorique demandent un investissement à temps plein.

Leur formation par le CFA ne peut être inférieure à 400h par an.

Ils ont le statut de jeunes travailleurs salariés en entreprise et disposent donc d’un contrat de travail, avec les avantages qui s’y rattachent.  Ce n’est que sur obtention de ce contrat d’apprentissage qu’ils peuvent s’inscrire au CFA.

Les apprentis se doivent de respecter les règles propres à l’entreprise dans laquelle il se forme, ainsi que d’effectuer le travail que l’employeur leur confie.

Ils doivent suivre leur formation au CFA et se présenter aux examens pour obtenir leur diplôme. S’ils ne le décrochent pas dès la première année, ils peuvent prolonger leur contrat pour une durée d’un an, et repasser leur examen l’année suivante.

Les CFA en France

Accéder directement au site