MFR - Maison Familiale Rurale


MFR - Maison Familiale Rurale

Les MFR (Maisons Familiales Rurales) sont des établissements associatifs, d’enseignement en alternance. Les étudiants  s’y rendent  pour suivre des formations professionnalisantes, dans le cadre d’un enseignement alternatif.

 430 établissements sont répartis sur l’ensemble du territoire français, avec des statuts qui varient :

-  contrat de participation au service public, décerné par le ministère de l’agriculture, si l’UFR prépare aux métiers de l’agriculture

-  conventionnés par le Conseil Régional ou l’Etat, ils ont le statut de centre de formation continue

-  avoir le statut de CFA, Centre de Formation des Apprentis

Les MFR, centres d’enseignement

Les MFR accueillent les étudiants à partir du collège (4e-3e), pour suivre une scolarisation classique, par apprentissage, en contrat de professionnalisation, ou en formation continue.

Tous les ans, 70 000 élèves sont formés  (pour des coûts de formation variant entre 1800 et 2500) et préparés aux diplômes des CAP, BEP, Seconde Pro, générale ou technologique, Bac Pro ou technologique, ou encore aux licences professionnelles.

Ils se destinent aux métiers du cheval, aux métiers de la bouche, de la restauration et de l’hôtellerie, de l’électricité, de l’agriculture, etc… En tout, plus de 200 formations sont proposées au travers des divers MFR, mais chacun d’entre eux ne propose qu’un nombre réduit de qualifications. C’est pourquoi l’étudiant doit s’informer au préalable.

L'alternance divise les cours entre la pratique et l'enseignement, permettant l’épanouissement des jeunes, et la mise en situation dans un environnement de travail. Accompagné d’un maître de stage, l’élève acquiert une idée concrète de ce qu’il attend de sa vie professionnelle.

Mais la théorie n’est pas laissée de côté puisque les formations proposent le même programme que les établissements classiques.

Les MFR, centres de formation des jeunes

Ces centres correspondent à un enseignement alternatif. La relation à l’enseignement n’est pas la même et les professeurs sont également formateurs et animateurs, s’occupant d’organiser la vie de la maison.

Les élèves vivent sur place et apprennent la vie en collectivité et la citoyenneté. Leur nombre réduit (150 par MFR en moyenne), permet à l’équipe pédagogique de s’intéresser à chacun d’entre eux individuellement, et de les aider à construire leurs parcours.

L’élève développe vite une forme d’autonomie en créant son avenir professionnel et social.

Quelques métiers auxquels préparent les MFR

Métiers du tourisme : Les formations préparent au tourisme des affaires, au tourisme vert, au tourisme culturel, industriel, etc…

Le secteur du tourisme prépare à des métiers qui varient en fonction du lieu de travail, des périodes et des besoins. Ce sont des carrières prometteuses puisque la France reste l’un des grands lieux du tourisme au niveau mondial.

Métiers de la sécurité : Les formations pour les métiers de la protection et de la prévention attirent beaucoup de monde. Les étudiants s’initient en travaillant pour des particuliers, des centres, établissements ou événements, doivent être capables de s’adapter et de respecter autrui.  

Métiers de la nature : La majorité des emplois débouchent sur le traitement des eaux, de la pollution et des déchets. Les métiers de l’entretien de la nature répondent au souci croissant de la sauvegarde de la planète, mais les offres d’emploi y sont moindres. 


Les MFR en France


Accéder directement au site